« Je voulais être payé pour mon propre mérite » : l’histoire de Shiva

 

shivaQuestion 1 : Bonjour, en quelques lignes, pouvez-vous présenter ?

 

Bonjour, Je m’appelle Shiva Miniandee, j’ai 35 ans et je suis originaire de Strasbourg…

Cela fait maintenant 10 ans que j’exerce un métier avec passion en aidant des hommes et des femmes à se réaliser au travers d’une opportunité dans le domaine de l’anti-âge. Un bonheur car mon activité repose sur l’humain, l’entraide, le partage, la motivation, la reconnaissance, le développement personnel…

 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide "Trouvez votre PASSION, en VIVRE et KIFFER la vie" dans lequel je vous transmets des techniques inédites pour trouver ce pour quoi vous êtes fait mais aussi des interviews de star du web qui se sont lancés pour vivre de leur passion. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

site de résultats de nos produits : www.antiage.dphoto.com

suivez moi sur les réseaux sociaux :

facebook : shiva miniandee

instagram : @shivanex

twitter : @shivanex

 

Question 2 : Quel a été pour vous le déclic / fait / changement qui vous a poussé à vivre de votre passion ?

 

Je suis né dans une famille de 3 enfants, et issu d’un milieu très modeste. J’ai eu une bonne éducation mais je voyais mes parents travaillaient très dur dans leur vie pour nous élever, mais pour tellement peu de récompenses, peu de reconnaissances et une rémunération peu confortable que je me suis toujours dit que ce n’était pas la vie que je voulais mener, que je ne voulais pas vivre ce qu’ils ont vécu.

 

Il m’ont encouragé comme la plupart des parents à faire de longues études pour avoir un meilleure vie que la leur, mais je me suis aussi rendu compte cette donnée n’était pas une garantie d’une vie confortable.

 

Avant de trouver réellement à quoi j’aspirais, j’étais en fin d’études de comptabilité, mais je ne me voyais pas du tout comptable…Un comble lorsque l’on a fait toutes ses études dans ce domaine…J’avais surtout envie d’entreprendre, de travailler pour moi. Malheureusement, sans une idée brillante, et surtout faute de moyens financiers, il était difficile pour moi de me lancer en affaire.

 

Je me questionnais beaucoup à l’époque de la manière dont je voulais mener ma vie, une activité qui me passionnerait, un métier où je ne serais pas là à regarder ma montre pour attendre la fin de la journée, à regarder la date pour savoir quand arrive la fin de la semaine, regarder mon calendrier pour savoir quand sont les prochaines vacances…Travailler toute ma vie en passant à coté de ce que j’avais vraiment envie de vivre : une vie riche de sens..

 

est ce que j’avais envie de faire un boulot comme la plupart des gens ? Est ce que j’avais envie de faire un boulot qui ne me rapporte rien, où je suis fatigué, stressé, ou pire faire un métier que je n’aime pas et arriver à la fin de ma vie, avoir des regrets comme 95% des gens, OU faire un choix différent… Je ne voulais pas être non plus être quelqu’un qui gagne très bien sa vie et qui finit avec un arrêt cardiaque ou ne jamais profiter de sa famille par exemple.

 

Le déclic s’est fait lors d’une présentation dans un hôtel où j’ai été invité par une connaissance pour découvrir une soi-disant opportunité…j’étais très sceptique lorsqu’il m’a parlé d’une activité commerciale alors que mon domaine de prédilection était la comptabilité. Ce sont pour moi deux domaines diamétralement opposés. Il insiste et finalement j’accepte. Mais peu avant le rendez vous, j’annule prétextant un imprévu, bien sur imaginaire pour me défiler.

 

Je ne pensais pas une seconde que je venais de passer à coté de l’opportunité de ma vie jusqu’à ce qu’il me rappelle pour me proposer un autre rendez-vous et là je lui dit oui..mais un oui sans conviction, un oui pour simplement lui faire plaisir (aussi pour qu’il me lâche les baskets lol )

 

J’assiste à la présentation et la fin de celle ci, j’ai réellement compris ce que cela pouvait changer pour moi, il m’a fallu une demi seconde pour réaliser que c’était ce que j’attendais depuis longtemps, elle répondait point par point à mes nombreuses interrogations qui me taraudaient depuis des années…J’y ai découvert ce soir là, le modèle d’entreprise qui le plus prometteur pour le plus grand nombre, pour les gens qui veulent prendre le contrôle de leur vie financière, de leur avenir et de leur destinée.

 

J’avais compris que : je pouvais développer une activité où je suis mon propre patron, où je suis payé à mon propre mérite, où je peux gérer mon temps comme je le désire, où je peux être acteur de ma vie plutôt que de la subir…Mais surtout une chose essentielle qui a fait le déclic (mise à part le fait de gagner des revenus importants), c’est obtenir une qualité de vie.

 

Et ça c’est la chose la plus intéressante que j’ai retenu. Les gens commencent à comprendre qu’ils veulent exercer un plus grand contrôle sur leur vie. Ils veulent être plus présent pour leur famille, décider de leur emploi du temps, de voyager, de gagner des revenus tout en ayant du temps.

 

Ce n’est pas la quantité d’argent que vous gagnez qui compte mais la qualité de l’argent qui l’est encore plus, en d’autres mots ce n’est pas seulement vos revenus qui comptent mais la manière dont vous les générez. La plupart des gens échangent leur temps en échange d’une rémunération alors qu’ici c’est l’inverse c’est l’argent qui travaillent pour eux. Et ce n’est pas à l’école que l’on vous apprend cela.

 

Mais ce n’est pas tout, j’ai aimé la philosophie, la culture de cette entreprise : en plaçant l’humain au cœur de son dispositif, cette entreprise permettait à tout un chacun d’entreprendre, d’améliorer sa qualité de vie tout en améliorant celle des autre, à travers une opportunité d’affaire gratifiante que nous pouvons tous embrasser et une innovation rare pour concevoir des produits hors catégories.
Heureux, et libéré de ce que je considérais comme un poids (mental), je décide d’arrêter mes études malgré l’approche de l’examen final et avoir un diplôme en poche. Un énorme risque certains vont penser, pour moi c’était un moyen de me dire : « mon gars, tu n’as plus le choix de ne pas réussir »

 

people-314481_640

Question 3 : Estimez-vous bien gagner votre vie actuellement ? Combien en moyenne par mois ? Jusqu’à combien au maximum ?

 

En France, il est encore parfois compliqué de parler d’argent, mais les langues se délient, je n’ai personnellement aucun soucis d’en parler et je crois que c’est important de comprendre ce que l’on peut atteindre…Si on parle de mes débuts, j’ai dû percevoir en moyenne un revenu mensuel entre 400 et 600 € par mois pendant 2 ans.

Cela n’a pas évident car je n’avais aucunes compétences dans ce domaine, j’avais 25 ans, je n’avais pas un grand réseau autour de moi, je n’avais pas beaucoup de crédibilité..J’étais la risée de certains de mes proches qui ne pensaient pas que je puisse réussir selon eux « en vendant des crèmes ». Les résultats les deux premières années furent très médiocres mais je me suis accroché.

A quoi me diriez vous ? Tout simplement à mon rêve ! J’avais un rêve beaucoup plus grand que moi et qui surpassait même tous mes rêves personnels, celui de donner une meilleure vie à mes parents. Quand vos buts sont plus grands que vos excuses, vous êtes inarrêtable. Avec beaucoup de travail, de persévérance et de détermination, j’ai compris comment il fallait agir, mais surtout comment penser pour faire la différence entre les gens qui réussissent et ceux qui abandonnent. Tout est une question d’attitude : «  Ce ne sont pas vos aptitudes, mais bien votre attitude qui déterminera votre altitude dans la vie » 

Après 4 ans et demi d’activité, de travail, de sacrifices, de persévérance, j’ai atteint un revenu de plus 5 000 € par mois…Ma mère n’en croyait pas ses yeux, sa réaction : « est ce que c’est des francs ? »

A la fin de la 5eme année, je dépassais les 10 000€ par mois en RENTE…

Au maximum de ce que j’ai pu atteindre 30 000 €…Il n’y a pas de limites et c’est ce que j’ai adoré, vous êtes tout simplement payé à votre propre mérite. L’êtes vous dans votre métier ? Je vois tellement de personnes qui ne se retrouvent plus dans le métier qu’ils exercent, qui ont fait le tour de leur job, qui ont peu ou pas du tout de reconnaissances, qui ont des revenus plafonnés et qui rêvent d’autre chose.

 

Ce sont ces personnes que je rencontre souvent, et qui souvent décide de changer leur manière de voir et de faire les choses…Ce sont ces personnes que j’ai le bonheur d’accompagner chaque jour pour leur apprendre, à leur tour, comment ils peuvent changer le cours de leur existence.

 

Question 4 : Quelle est votre journée type ? (heure du levé, sport, lecture, famille, travail, repas, rencontre avec d’autres de votre milieu, échange d’idée, activités le soir, méthodes productives)

 

Je n’ai pas vraiment de journée type car l’avantage de mon métier c’est que les journées ne se ressemblent jamais…Je n’ai d’ailleurs jamais eu l’impression de travailler, comme dit l’adage «  Fais de ta vie une passion, et tu ne travailleras plus jamais ».

En général, je me lève à 7H30 – 8H, et il y a 2 choses que je fais tous les jours avant de me lever : avoir de la gratitude envers la vie, remercier d’être en bonne santé et de pouvoir me lever chaque matin pour vivre pleinement la journée qui m’attend. La deuxième chose c’est visualiser : un exercice qui permet d’ancrer dans mon subconscient les choses que je veux obtenir dans la vie, la personne que je rêve de devenir, le revenu que je veux atteindre et à quelle date, les objectifs que je me suis fixé sur le mois, sur l’année etc…

 

Petit déjeuner pour prendre le plein d’énergie, ensuite je commence mes mes différents rendez vous de la journée, rendez vous téléphoniques, rencontre avec les personnes souhaitant en savoir plus sur cette nouvelle manière d’entreprendre, suivi de mes collaborateurs, mettre des stratégies en place pour soutenir et manager mes équipes…

Et le soir idem avant de me coucher : visualisation. Je ne peux que vous encourager à le faire car en 30 jours seulement vous obtiendrez des résultats, attirerez à vous des situations propice à atteindre vos objectifs «  ce sur quoi vous vous focalisez sans cesse, vous l’obtiendrez » Un livre à vous conseiller :  » le secret  »

 

Question 5 : Quel conseil donneriez-vous à une personne qui aimerait faire comme vous : vivre de sa passion ?

 

Une très bonne question, je dirais qu’il faut trouver quelque chose que vous aimez vraiment faire, vous devez découvrir ce qui vous passionne vraiment, ceux à quoi vous avez un talent naturel. Vous devez absolument découvrir le domaine d’activité où vous avez le plus d’intérêt,  celui qui retient toutes vos attentions, dans lequel vous vous sentez complètement absorbé et qui vous procure le plus de satisfaction. Lorsque vous l’aurez défini, décider de devenir rien de moins que le meilleur.

ton image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partages