Les nouveaux métiers du web : l’exemple du Cloud Computing

le cloud

 

Connaissez-vous le Cloud Computing ? Peut-être que vous utiliser comme moi ce genre de service. Si je vous parle de Dropbox ou de Microsoft one drive cela vous évoque-t-il quelque chose ?

Le Cloud Computing est chaque jour un peu plus omniprésent et les entreprises ayant recours à ce genre de solution (Google, Amazon) sont de plus en plus nombreuses. En effet, ce marché connaît en ce moment même une très grande croissance et on estime que celle-ci devrait continuer sur cette lancée d’ici 2020. Comme toute nouvelle technologie, le Cloud demande des compétences spécifiques, il est donc tout naturel de voir apparaître de nouveaux métiers qui s’annoncent prometteurs. En voici quelques-uns qui peuvent vous intéresser si vous êtes dans le milieu du web et que vous croyez en ce potentiel.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide "Trouvez votre PASSION, en VIVRE et KIFFER la vie" dans lequel je vous transmets des techniques inédites pour trouver ce pour quoi vous êtes fait mais aussi des interviews de star du web qui se sont lancés pour vivre de leur passion. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Les métiers techniques

 

De l’ingénieur réseau au développeur spécialisé, le Cloud demande de nombreux profils techniques pour en tirer le meilleur ! Ainsi, on voit apparaître des spécialistes du nuage comme l’architecte Cloud, l’ingénieur système et le Cloud Broker. Si l’architecte et l’ingénieur système interviennent principalement pour la transition de l’entreprise vers une solution Cloud. Ils se chargent donc de sa mise en place et de son bon fonctionnement. Ils définissent les besoins et les solutions qui s’offrent à eux puis les implémentent. Ce genre de profil peut espérer gagner entre 45 et 75 000 euros par an suivant leur expérience. Plutôt intéressant de s’y pencher si on aime tout ce qui tourne autour d’internet non ? 

Mais il y en a d’autres ! Autre profil qui peut être attractif et dont les entreprises ont fortement besoin : le développeur Cloud. Il se charge, lui, de créer des outils Cloud qui auront vocation à être utilisés ou commercialisés par l’entreprise. Avec un profil très complet, il intervient souvent avec les différents métiers cités plus haut pour définir ses besoins et adapte son environnement Cloud avec des applications spécifiques proposées par de nombreux fournisseurs , dont les serveurs ont récemment étés élus les meilleurs selon le rapport qualité prix comme le rapporte cet article. Celui-ci gagne en moyenne entre 50 et 60 000 euros à l’année.

 

 

Les profils commerciaux

Il s’agit du premier profil commercial du Cloud : on retrouve donc le Cloud Broker dont le nom est de plus en plus à la mode. Comme vous pourrez le voir ici, le Cloud broker est en quelque sorte un courtier en service Cloud qui se charge d’identifier les offres qui correspondent à vos besoins chez les fournisseurs, les adapte et vous livre une solution parfaitement adaptée. De par le nombre et la complexité des offres Cloud existantes, son rôle est essentiel pour optimiser les coûts d’une telle infrastructure.

Associé au Big Data, le Cloud fait aussi émerger un nouveau profil, le Data-scientist. Celui-ci est un spécialiste de la science des données et se charge de l’analyse de celles-ci afin d’y déceler les futures tendances et informations susceptibles d’être utiles. Avec un nombre de données toujours plus grand, les futurs experts risquent d’être très recherchés et les meilleurs peuvent s’attendre à obtenir un salaire plus qu’intéressant !

Vous voilà prêt à prendre les mesures nécessaire si vous souhaitez vous aussi surfer sur la vague du Cloud, que ce soit en engageant les profils idéaux pour votre propre entreprise ou pour définir le métier qui sera peut-être le vôtre demain ! Si au contraire vous êtes plutôt globe-trotter, voici un article qui devrait vous plaire.

 

L’utiliser en tant que web entrepreneur

 

Si vous êtes un créateur de contenu sur le web, il est possible d’héberger vos formations sur l’une de ces plateformes par exemple. La méthode que j’utilise peut notamment être la suivante : Créer une formation en format vidéo, compresser les vidéos, héberger les vidéos sur une plateforme Cloud puis donner le lien de partage à vos clients.

 

Si vous êtes un adepte des formations en tant qu’acheteur, ce genre de plateforme sont également tout à fait adaptées pour héberger vos formations dessus.

 

En tout cas une chose est sûre, ces profils types vont être de plus en plus recherchés, alors si vous êtes en manque d’idées, c’est peut-être ici l’occasion pour vous de démarrer une carrière prometteuse.

ton image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partages