Sport et motivation : interview d’Arthur du site abdccoaching.com

course-a-pied-10km

 

Comment persévérer et réussir dans le sport ? C’est l’objet de l’interview d’aujourd’hui grâce à l’interview d’Arthur du site abdc coaching  qui est coach sportif holistique. Non seulement, coach en vous faisant travailler sur votre physique mais aussi sur votre mental (équilibre corps-esprit), élément clé de la réussite. En effet, de part son cheminement personnel il transmet un style de vie pour que chacun puisse aller vers son propre épanouissement. Arthur est passionné et pratique cette activité avec sérieux et expertise. Ainsi atteindre ses objectifs tout en étant pleinement motivé, il sait faire !  C’est pourquoi il me semblait important de transmettre ici des clés qu’il a bien voulu partager.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide "Trouvez votre PASSION, en VIVRE et KIFFER la vie" dans lequel je vous transmets des techniques inédites pour trouver ce pour quoi vous êtes fait mais aussi des interviews de star du web qui se sont lancés pour vivre de leur passion. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

1) Quel a été pour toi le déclic de prendre ta vie en main par le sport ?

 

La prise de conscience qui m’a fait réaliser que le sport avait été (c’est encore le cas aujourd’hui d’ailleurs et qui ça continuera de l’être a l’avenir) une école de vie est venue sur le tard, grâce au recul.


Depuis tout jeune j’ai pratiqué différents sports à différents niveaux. Ça a toujours représenté consciemment pour moi un espace de bien être avant tout.  Lorsque j’ai traversé les périodes les plus difficiles de ma vie le sport a été la bouée de sauvetage qui m’a maintenue à la surface et évité de suffoquer ou juste de boire la tasse.

C’est déjà beaucoup mais ce n’est pas tout. Inconsciemment le sport a m’a permis de développer ma confiance et mon estime de moi (qui sont à mon avis deux piliers essentiels d’une vie saine et heureuse ) ainsi que de nombreuses forces comme la détermination, le dévouement, le courage, la fierté etc…

La raison pour laquelle je parle aujourd’hui du sport comme une école de vie c’est aussi parce que mon expérience m’a prouvé qu’il permet de mieux comprendre comment réussir dans ce que l’on entreprend par l’intégration des principes sur lesquels se fonde le succès.

 
Ce n’est donc pas un déclic qui m’a encouragé à évoluer dans ma vie par le biais du sport mais avant tout une envie (je ne conseil à personne de faire un sport qui ne l’attire pas) et plus profondément ensuite un besoin. Ceci dit, tout cela a bien évidemment été renforcé lorsque je me suis rendu compte de tous les apprentissages et forces que j’ai acquis au travers du sport.

 

arthur

2) Qu’est-ce qui arrive à te motiver malgré tout lorsque parfois tu as une baisse de motivation ?

 

 

Il y a pour moi souvent une mauvaise compréhension de ce qu’est la motivation.  La motivation est ce qui nous met en mouvement,  autrement dit c’est de l’énergie. Si j’ai donc une baisse de motivation, me questionner sur ma motivation de m’apportera pas de réponse,  c’est exactement la même chose que se demander ce qui ne va pas avec son énergie si elle baisse; ça n’a pas de sens ! L’énergie est un produit, rien de plus.

*

Ce qu’il faut questionner c’est la source de cette énergie  soit la source de notre motivation. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes !
Il y a deux sources de motivation : le désir et la contrainte (autrement dit la carotte et le bâton). Beaucoup de gens fonctionnent par contrainte alors qu’ils pensent fonctionner par désir (il se donnent le bâton pour se forcer à attraper une carotte qui n’est en réalité pas de leur goût), ce qui amène obligatoirement des pertes de motivation voir même de sens.

*

C’est là qu’il est important de se connaître et d’être soi. Personnellement l’idée de devenir millionnaire avec mon  entreprise de coaching sportif me plait bien parce qu’être riche (sans entrer dans aucun jugement) est quelque chose de valorisé par notre société. Ceci dit le sport est pour moi une passion alors que l’entrepreneuriat est un mode de fonctionnement professionnel qui me correspond. Ce n’est donc pas une surprise de me voir partir au quart de tour lorsqu’il s’agit de faire mon entraînement alors que rien ne presse lorsque je me penche sur le développement de mon entreprise ! De la même manière je ne m’étonne pas d’être bien meilleur sportif qu’entrepreneur…

*

Lorsqu’on a des baisses sérieuses et/ou régulière de motivation il y a donc  de quoi se remettre en question !

*

*

Voilà qui résout  90% des cas.
Les 5 premiers pourcents restants sont généralement de faibles baisses influencées par notre moral ou humeur, notre préoccupation concernant d’autres priorités etc… ce qui est donc tout à fait normal ! A ce moment là il existe un outil très simple pour clarifier les choses et retrouver son drive habituel : les questions.
Voici celles que je me pose dans ce genre de situations : qu’est ce qui est (le plus) important pour moi ? me connaissant, qu’est ce qui me rendra fière et satisfait de moi ce soir ? pourquoi je fais ça ?
Les 5 autres sont liés a la monotonie qui peut provenir de ce que l’on fait, ce qui tue une partie de l’intérêt de la chose (l’excitation,  le ludique, la découverte etc…). Il m’arrive parfois de ne pas avoir envie de faire une séance en particulier; c’est tout simplement parce que les exercices qu’elle contient sont devenus si monotones qu’ils ne m’intéressent plus. Dès que j’en prend conscience je fais les changements nécessaires et me voilà qui repart de nouveau au quart de tour ! Il faut donc bien penser à apporter de la nouveauté,  de l’inconnu,  de la surprise à ce que l’on fait (qui vont de pair avec le fun et l’amusement) quand c’est nécessaire.

3) Quel conseil trouves-tu le plus puissant à transmettre pour ceux qui veulent se mettre au sport ?

 

Après ce que je viens de dire il est d’abord évident que j’encourage ces personnes à se tourner vers une activité physique qui les attire !
Ensuite je leur conseillerai d’être très clair sur 2 choses : quel est leur objectif (de manière la plus précise possible) et en quoi c’est important pour elles de l’atteindre. Car il est important de savoir ce que l’on veut (au risque de chasser une carotte qui en réalité n’est pas à notre goût) et parce que le nombre et la puissance des raisons pour lesquelles ont veut atteindre un objectif sont les meilleurs indicateurs de notre motivation.

*

Un grand merci pour ces réponses qui nous apportent un grand souffle de motivation

Pour plus d’infos : http://abdccoaching.com/le-coaching/

 

ton image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partages