Comment retrouver la motivation quand on a perdu son travail ?

jai perdu mon travail

 

Perdre son travail, que l’on soit volontaire ou non à ce fait est la plupart du cas vécu comme un véritable échec. En effet,  l’être humain passe la moitié de sa vie au travail (voir plus) et se retrouve du jour au lendemain face à son pire ennemi : lui-même à ressasser ce lourd poids. Retrouver un travail tout de suite est en plus très rare, surtout dans certains domaines et il y a toujours une période de transition très difficile  vivre entre les deux et parfois même la motivation est au plus bas, pour ne pas dire inexistante. Alors comment retrouver la motivation suite à la perte de son emploi ?

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide "Trouvez votre PASSION, en VIVRE et KIFFER la vie" dans lequel je vous transmets des techniques inédites pour trouver ce pour quoi vous êtes fait mais aussi des interviews de star du web qui se sont lancés pour vivre de leur passion. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

 

Accepter la perte de votre travail

 

Plus facile à dire qu’à faire : accepter la perte de son travail. Il est difficile d’admettre d’avoir perdu son travail en rejetant la faute sur les autres : si seulement l’entreprise n’avait pas eu des difficultés économiques, si seulement mon employeur ne m’avait pas vu arriver en retard encore cette fois-ci, si seulement mon collègue ne m’avait pas dénoncé parce que j’ai voulu développer une activité concurrente, si seulement je n’avais pas eu cet accident de travail…

 

Afin de repartir de l’avant, c’est un peu comme le processus du deuil : il faut l’accepter avant de retrouver la motivation. Il faut vous faire une raison : « oui, j’ai perdu mon travail, et alors ? je n’abandonne pas ! » ou encore « cela ne veut pas dire que je suis moins capable qu’une autre personne ». Au début, forcément vous allez passer par différentes phases : la colère, le déni mais c’est aussi nécessaire avant de repasser par la phase de reconstruction.

 

Ne pas rester passif à se morfondre

 

S’il y a bien une chose à éviter lorsqu’on perd son travail c’est d’en parler trop longtemps et ne pas réussir à passer à autre chose, c’est se plaindre constamment, chercher à s’informer à comment j’aurai pu l’éviter ou comment me défendre. Certes, la perte de votre emploi n’est sûrement pas de votre faute à proprement parler, mais il ne faut pas que cela vous arrête de vivre.

 

Il faut également éviter d’entraîner bon nombre de personnes dans cette non acceptation : vos enfants, vos amis, votre partenaire, vos anciens collègues. Vous avez bien évidemment le droit d’être en colère mais il faut que cela reste dans un délai raisonnable. Ne négligez pas d’autres points importants de votre vie : vos passions, votre famille, vos animaux, vos sports, votre alimentation, votre bien être.

 

Se dire que c’est peut-être la chance de notre vie

 

Pourquoi toujours voir le verre à moitié vide ? Vous avez perdu votre emploi mais votre emploi est-ce réellement quelque chose que vous aimez ? Est-ce que c’était un réel bonheur pour vous d’aller faire ce job chaque jour ? Si la réponse est non, alors c’est peut-être l’occasion d’en profiter pour faire une formation dans le domaine qui vous plaît, formation qui peut être prise en charge gratuitement par le pôle emploi.

 

Vous avez toujours rêver de travailler avec les enfants ? Pourquoi ne pas s’inscrire à une prépa, un concours ? Vous avez toujours adoré l’informatique ? passez une formation pour valider cette compétence et vous faire un nouveau bagage pour votre CV !

 

 

Avez-vous déjà perdu votre travail ? Si oui comment l’avez-vous ressenti et qu’avez-vous fait pour vous remotiver ?

ton image

2 commentaires

  1. Merci pour cet article qui donne des moyens pour remonter la pente après la perte d’un travail. Cependant, il n’est pas facile d’appliquer ces conseils dans une période où toute confiance en soi et volonté sont au plus bas. J’espère que ton article pourra aider les personnes dans cette situation, à l’heure où les chiffres du chômage viennent d’être donnés.

    • Nina Nina dit :

      c’est vrai que les chiffres sont inquiétants mais il ne faut pas perdre espoir et surtout le plus possible aller vers un secteur que l’on aime pour garder la motivation, presque quoi qu’il arrive j’ai envie de dire

      au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partages