J’ai PEUR de changer de métier ! Fini les excuses avec cet article !

 

 

2DFA0227DFD’après un sondage Opinion Way réalisé en 2013, 70% des chefs d’entreprises ont déjà reçu des candidats en reconversion. A votre avis, est-ce synonyme d’un manque de stabilité ou de personnes qui se sont enfin dit un jour « je me lance dans ce que j’aime vraiment ?« . Avez-vous peur de changer de métier ? Des excuses pour rester dans sa routine, dans son petit CDI, il y en a énormément, analysons ensemble ce qui peut vous bloquer et comment y faire face.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide "Trouvez votre PASSION, en VIVRE et KIFFER la vie" dans lequel je vous transmets des techniques inédites pour trouver ce pour quoi vous êtes fait mais aussi des interviews de star du web qui se sont lancés pour vivre de leur passion. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

 

Nos doutes sont des traîtres et nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon, parce que nous avons peur d’essayer » Shakespeare

 

1. Je suis trop vieux/vieille pour me permettre de changer de métier !

 

« J’ai 40 ans passé, il faut être réaliste, je ne peux pas me permettre de quitter mon emploi actuel pour changer de métier ! »

Voici la réponse que l’on entendra très souvent quand on dit aux personnes d’arrêter de se plaindre et de changer de job. Ils pensent qu’un chef d’entreprise ne voudra jamais recruter une personne de son âge et qu’à 40 ans passé, c’est trop tard pour espérer être pris quelque part, qu’ils vont préférer un jeune diplômé.

Pas forcément : une personne de plus de 40 ans à un atout en plus que le jeune n’a pas : l’expérience ! De plus, vous pouvez mettre en avant une pratique sportive, les diverses formations, ce que vous avez appris et que vous faites particulièrement bien, les résultats dans le secteur dans lequel vous avez travaillé a obtenu grâce à vous…etc.

En bref : il suffit de savoir se vendre ! L’âge n’est qu’une excuse !

Mon conseil : Ok, vous avez plus de 40 ans mais êtes-vous encore capable de bosser encore 25 ans dans la même boite que vous détestez ? Vraiment ? Si vous n’en pouvez déjà plus maintenant, ça sera difficile de tenir encore jusqu’à la retraite non ?

 

2. Mon entourage va dire que je fais n’importe quoi !

 

« Je ne peux pas me permettre de lâcher mon job actuel, sur un coup de tête, mon entourage va me prendre pour un fou ! » 

Ou comment dire : ce n’est pas de ma faute, c’est les autres ! Soyez franc avec vous-même. Est-ce vraiment à cause du regard des autres que vous prenez vos décisions ?

Vous pensez qu’ils vont dire de vous que vous êtes complétement malade, pire que vous êtes un bon à rien en choisissant la facilité de ne rien faire pendant la période de transition ?

Et bien vous au moins : vous osez ! Vous osez prendre le risque d’être heureux en vivant de votre passion ! A qui peut-on le reprocher ?

Mon conseil : Oubliez ce facteur là car si votre entourage vous apprécie vraiment ils préféreront vous voir heureux par la suite que malheureux tout le temps non ?

 

 

QVKE96OD36

3. Financièrement, ce n’est pas possible !

 

« J’ai déjà du mal à joindre les deux bouts en ce moment, ce n’est pas en lâchant tout que ça va s’améliorer ! »

Vous vous imaginez le pire en lâchant votre boulot : être dans la rue, devoir rendre votre appart, être poursuivi par l’huissier à dormir sous un pont sans un euro en poche.

Pas de panique ! Voici ce qui est à votre disposition :

  • une rupture conventionnelle si vous êtes dans le privé
  • commencer à business sur internet à côté de votre emploi actuel
  • ARCE : aide à la création d’entreprise
  • le maintien de vos allocations
  • ASS : allocation de solidarité spécifique

 

Mon conseil : renseignez vous bien sur les aides auxquelles vous avez droit et commencer à monter le tout en parallèle de votre activité. Il y aura toujours quelqu’un pour vos aider !

 

4. J’ai peur de me lancer dans l’inconnu !

 

« Franchement, diriger une entreprise c’est trop compliqué ! Se lancer dans tel secteur c’est tout nouveau pour moi, je n’ai plus 20 ans, je vais avoir du mal à m’adapter ! »

 

L’inconnu fait peur, et c’est l’une des principales raisons qui revient lorsque je demande ce qui freine le plus les personnes à vivre de leur passion.

Nous avons peur d’échouer mais nous avons également peur de réussir ! Pour comprendre ce que je veux dire par là lisez cet extrait :

 

« Notre plus grande peur n’est pas d’être insuffisants. Notre plus grande peur est d’être capable au-delà de toute mesure. C’est notre lumière et non notre obscurité qui nous effraye le plus. Nous nous posons la question : « qui suis-je pour oser me penser comme quelqu’un de brillant, grandiose, plein de talents fabuleux ? » Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas oser l’être ? Vous êtes un enfant de Dieu. Jouer petit ne sert pas le Monde. Il n’y a rien de transformé à se faire tout petit de manière à ce que les autres ne se sentent pas mal à l’aise autour de vous. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Et elle ne se trouve pas seulement chez certains d’entre nous ; elle est en chacun de nous. Et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. Au fur et à mesure que nous sommes libérés de notre peur, notre présence automatiquement libère les autres. »

 

Mon conseil : Renseignez vous le plus possible sur internet sur le métier que vous visez, mais surtout : rencontrez des personnes de ce métier ! Vous aurez ainsi l’impression de faire déjà parti de ce métier et ils vont vous donner plein de tuyaux !

 

5. C’est la crise !

 

« En 2015, ce n’est plus comme en 1990 où le boulot il y en avait partout ! Aujourd’hui c’est la crise, les entreprises n’embauchent plus ! »

 

Peur de vous retrouver la porte fermée juste parce que c’est la crise ? La crise c’est l’excuse du 21eme siècle pour ne pas se bouger plutôt à mon sens !

 

Mon conseil : Bouger de votre région si vous êtes vraiment motivé à percer dans un nouveau secteur, créer votre propre boite ou encore utiliser le piston !

 

Image de prévisualisation YouTube

 

source : sondage : http://infos.emploipublic.fr/dossiers/changer-de-fonction-publique-la-mobilite/reussir-sa-mobilite-dans-la-fonction-publique/changer-de-metier-quels-risques/apm-70396/

 

Et vous, quelle est votre peur ? Comment l’avez-vous surmonté ou comment comptez-vous la surmonter ?

 

 

ton image

3 commentaires

  1. PEREZ dit :

    Bonjour Nina,
    tres bel article, mais une chose me gene quant a trouver un job de salarié apres un certain age, car depuis l’age de 48 ans,et 25 ans d’experience en que commercial et terminer en tant que D.R, passé par la formation national d’un gros groupe etc…. je n’ai jamais retrouver de job de salarié.
    La chose qui ma sauvé c’est d’avoir suivi G.I.N de Kevin Trudeau et ses 14 cd, aujourd’hui je bosse pour moi dans le traditionnel,j’ai essayé le MLM et je me suis planté ! Voila, bonne continuation vos articles et vos vidéo sont tres intéressantes. Amicalement,Fred.

  2. Addar ahcen dit :

    Bonjour moi je suis perdu si quelqu’un peut m aider svp merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Partages

Toutes les formations ici pour multiplier vos résultats ...